Des ateliers d’écriture comme liens transgénérationnels au sein d’un même territoire.

Publié par Nicolas CHALMIN le

Il est des actions qui unissent les habitants d’un territoire autour d’un objet que tous peuvent facilement s’approprier … le livre comme « une extension de la mémoire et de l’imagination »[1].

La ville de Beuvry, la CABBALR et Les Jardins de l’Estracelles ( Centre hospitalier de Béthune-Beuvry ) s’associent afin de mener une action autour du livre par le biais d’ateliers d’écriture à destination des résidents de l’EHPAD et des soignants afin d’évoquer leur quotidien, leurs inquiétudes, leurs joies dans le cadre du confinement et de la réouverture progressive vers le monde extérieur. Ces ateliers sont actuellement menés par Séverine Loridan, Écrivain Rédacteur – Art-thérapeute du Béthunois.

Pauline Duez, illustratrice, sera chargée d’animer ces ateliers d’illustration avec deux classes d’écoles prioritaires – niveau CE1 et CE1-CE2.

Ces ateliers au nombre de 8 chacun comprennent ainsi 8 séances d’écriture et 8 séances d’illustration. Les éditions Page à page ( Lille ) seront chargées de la conception des livrets de restitution pour l’été 2021.

Cette action ne pourrait pas se mettre en place sans la médiathèque « Mots Passant », structure municipale de Beuvry, médiathèque structurante du territoire de la CABBALR. Elle sera le lieu d’une exposition finale dite de restitution en proposant de découvrir les écrits réalisés ainsi que les dessins.

Cette exposition serait enfin proposée au sein d’autres bibliothèques du territoire.

[1] Fernando Bàez


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :