Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site

 


 

 

 




FONDATION 
du 
PATRIMOINE

" Il y a des trésors dans notre région, restaurons les ensemble… "
Créée par la loi du 2 juillet 1996, la Fondation du Patrimoine est un organisme privé indépendant à but non lucratif, dont la vocation est de défendre et de valoriser un patrimoine en voie de disparition non protégé par l'Etat, le " patrimoine de proximité ", qui est un patrimoine non classé ou inscrit.
L'objectif principal de cet organisme consiste à vouloir promouvoir la mémoire locale et le développement économique. Sa ligne d'action s'articule autour d'une volonté forte d'agir en partenaire au service de projets présentant un intérêt patrimonial ou social.

Contacts :
Cité des Entreprises - 
40 rue Eugène Jacquet 
 59708 MARCQ EN BAROEUL

T 03.20.99.45.10  
 Email : delegation-nord-pas-de-calais
@fondation-patrimoine.com

Nouveau site: http://www.fondationpatrimoine-nordpasdecalais.info


 


Infos...infos...infos...
Professionnels du tourisme,
élus en charge de la culture & du patrimoine ,  vous désirez faire paraître  un calendrier de manifestations, des infos complémentaires sur les lieux touristiques et culturels de votre commune, ou encore la rectification d'une info erronée dans ces pages:



 Le Printemps de l'Art déco 2017 - Stade Parc de Bruay la Buissière
Exposition extérieure réalisée par la Direction du Patrimoine de la Ville de Saint-Quentin

 

Du 1er mars au 30 avril 2017  Le Printemps de l'Art Déco à Arras, Béthune-Bruay, Cambrai, Douai, Lens-Liévin, Saint-Omer et Saint-Quentin
Le Mois de l’Art Déco devient le Printemps de l’Art Déco. L’évènement culturel se déroule désormais sur deux mois et prend une ampleur plus régionale.
Les Offices de tourisme d’Arras, de Béthune-Bruay, de Douai, du Cambrésis, de Lens-Liévin, de Saint-Omer et les Villes et Pays d’art et d’histoire de Cambrai, Lens-Liévin, Saint-Omer et Saint-Quentin s’associent et créent un temps fort sur l’Art Déco, mouvement artistique développé dans les années 1920.
Cette manifestation a pour vocation de porter à la connaissance du public la richesse et la diversité du patrimoine Art Déco. Visites et animations permettent d e découvrir l’empreinte laissée par l’Art Déco sur ces territoires.    www.printempsartdeco.fr

les 29 et 30 avril 2017: 14e édition des journées eurorégionales des villes fortifiées
 La région conserve l’un des réseaux de villes fortifiées les plus riches de France, témoin de son importance stratégique passée. Hier places militaires, elles sont désormais des espaces privilégiés de loisirs et de détente. A l’occasion des journées eurorégionales des villes fortifiées, profitez de visites guidées et d’ateliers pour découvrir ce patrimoine militaire souvent méconnu.
Programme à télécharger sur :
https://www.tourismepro-nordpasdecalais.fr/2017/04/28/journ%C3%A9e-des-villes-fortifi%C3%A9es/

Fin 2016 : Un classement national pour " la chaîne des terrils "
Les terrils de la région classés « historiques et pittoresques »   Une nouvelle reconnaissance pour les terrils du Bassin minier

Le Conseil d’état l’a officialisé par décret le 28 décembre 2016, il accorde aux terrils formant la chaîne des terrils du Bassin minier du nord de la France une nouvelle reconnaissance, celle d'être classés « Paysages d'intérêt » selon les critères « historique » et « pittoresque », au titre de la loi paysages 1930.

Un classement symbolique rendu possible en grande partie grâce à l’inscription préalable au patrimoine mondial de l’humanité, comme le résume le ministère de l’Environnement : « Ce classement fait suite à l’inscription des paysages miniers en tant que " paysage culturel évolutif " au patrimoine de l’Unesco en 2012. Il témoigne du récent changement de regard intervenu sur un paysage original, entièrement façonné par l’homme. »

Le ministère résume ainsi l’intérêt d’un tel classement : « La protection pérenne et la reconnaissance nationale de ce paysage permettront de préserver la silhouette monumentale des terrils et de les gérer en conciliant l’accueil des visiteurs avec les impératifs de sécurité et de préservation des espaces naturels qui s’y sont développés. »

Pour le CPIE Chaîne des Terrils, le choix du nom de l'ensemble classé « la chaîne des terrils » est une belle reconnaissance du travail mené par l'association sur le Bassin minier depuis près de 30 ans.

La chaîne des terrils, manifestation visible d’un filon souterrain de houille, s’étend sur environ 120 km de long, 2 départements et une cinquantaine de communes. Elle est unique en Europe par ses dimensions et son état de conservation.

La liste des 53 communes concernées : Anzin, Auberchicourt, Auby, Denain, Douai, Escaudain, Flines-les-Râches, Fresnes-sur-Escaut, Haveluy, Hélesmes, Lallaing, Marchiennes, Monchecourt, Ostricourt, Pecquencourt, Râches, Raismes, Rieulay, Roost-Warendin, Vieux-Condé, Ames, Auchel, Auchy-au-bois, Avion, Billy-Montigny, Bruay, Burbure, Carvin, Dourges, Enquin-les-Mines, Estevelles, Ferfay, Fouquières-les-Lens, Grenay, Haillicourt, Harnes, Hénin-Beaumont, Hesdigneul-les-Béthune, Labourse, Lapugnoy, Libercourt, Ligny-les-Aire, Loison, Loos-en-Gohelle, Maisnil-les-Ruitz, Mazingarbe, Méricourt, Oignies, Noeux-les-Mines, Noyelles-sous-Lens, Rouvroy, Ruitz, Verquin.
 

Protection de nouveaux monuments historiques dans le Nord et le Pas-de-Calais
Le préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, a signé le 2 mai 2016 quatre arrêtés d’inscription au titre des monuments historiques. Cette décision fait suite à l’avis favorable à la
protection donné par la Commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS) réunie les 18 juin et 17 novembre 2015, à la direction régionale des affaires culturelles (DRAC).

► Département du Nord :
Le bastion des Forges et sa courtine à Bouchain, rare vestige des fortifications de laville, est un exemple parmi les plus anciens de la fortification bastionnée dans les Pays-Bas
espagnols (1532-34), construit par Jehan Lartésien, maître-maçon d’Aire-sur-la-Lys, avec lesconseils de Jacopo di Costantino Seghizzi dit le Frère de Modène, ingénieur italien. En raison
de son ancienneté, le bastion de Bouchain a été proposé au classement qui sera examinéultérieurement par la Commission nationale des monuments historiques. L’inscription
concerne le bastion des Forges avec la courtine attenante y compris les éléments fortifiés dela Seconde Guerre mondiale en totalité.
La villa « Les Disques », rue Martin Luther King, marque l’une des entrées du quartier Excentric à Dunkerque, dessiné et construit par François Reynaert à partir de 1926. Artiste
non formé au métier d’architecte, il conçoit en 1930 sa propre maison dont le rez-de chaussée est occupé par l’unique magasin de musique de Dunkerque. Ses façades
atypiques révèlent son original regard d’artiste. Cette protection complète celles d’autres maisons du quartier datant de 1988. L’inscription concerne la villa « Les Disques » en totalité.
Département du Pas-de-Calais :
Le château de Berles - Monchel, ses dépendances et sa ferme, construits de 1730 à 1820 par les Lallart, importante famille de l’Artois, forment une composition remarquable en coeur
de village. En 1823, un parc paysager est créé selon les principes de l’art des jardins de l’époque : travail des espaces par masses végétales combinant espaces couverts boisés et prairies découvertes, avec un réseau d’allées ménageant des points de vue. L’inscription concerne les façades et toitures du château, des communs et de la ferme, et en totalité le sol
de la cour des communs, les portails et murs de clôture du domaine avec leurs grilles, le parc.
• Au bout d’une longue allée arborée entre village et campagne, le petit château de Parenty a été construit en 1785 selon un modèle en vogue, peu fréquent dans la région : un pavillon
avec avant-corps semi-circulaire sur jardin, complété par deux ailes basses au XIXe siècle. L’inscription concerne les façades et toitures du château, et en totalité les murs de clôture, les
grilles et le portail d’entrée, le sol de la cour d’entrée, le parc avec son mur de clôture en silex.


 le mardi 2 février 2016 six arrêtés d’inscription au titre des monuments historiques.
 

Dans le Nord:

Le château de La Tour à Noordpeene. Dans ce village de Flandre s’est déroulée la bataille de la Peene (11 et 12 avril 1677) prélude à l’annexion à la France de Valenciennes, Cambrai, Saint-Omer et Cassel. Les douves anciennes sont les vestiges du château seigneurial, alors que les bâtiments ont été reconstruits avant la Révolution dans l’esprit des demeures de campagne. L’inscription concerne le château de La Tour pour ses façades ettoitures et en totalité le décor du salon avec les toiles de Bafcop, le parc avec les douves.

Le château de Villers-Campeau à Somain, rescapé de la modernité dans un territoire fortement industrialisé, est le témoignage d’une demeure aristocratique à la campagne due à la famille Rémy de Campeau. Le réseau hydraulique antérieur au XVIIe siècle, le corps de bâtiment du XVIIIe siècle, les importantes transformations du XIXe siècle avec son parc paysager et sa basse-cour donnent une forte dimension historique au domaine. L’inscription concerne la totalité du château avec ses communs, la cour d’honneur, les bâtiments de la basse-cour, le parc avec son réseau hydraulique et ses éléments bâtis (pavillon mauresque, colonne, ponts, glacière…), l’allée d’accès.

Les vestiges de l’ancien château comtal du Quesnoy. Trois niveaux de caves médiévales sont remarquablement conservés et le bâtiment Cernay construit dans les années 1680 par Libéral Bruand, architecte des Invalides à Paris, possède encore sa volumétrie. L’inscription concerne la totalité des vestiges de l’ancien château comtal comprenant la caserne Cernay (ancienne grande salle du château et pavillon du XVIIIe siècle avec leurs caves médiévales), la tour-porte d’entrée/corps de garde, les vestiges des deux tours, les sols des cours, les fossés et les vestiges qu’ils renferment.


Dans le Pas-de-Calais

Le château de Beauvoir à Beauvoir-Wavans, habitation de la famille de Beaulaincourt réalisée en 1783 par l’architecte Antoine Du Bois, est une construction simple et fonctionnelle. Cet exemple de domaine agricole moderne comprenant logis, dépendances (granges, remises, sellerie, bûcher, laiterie, boulangerie, pressoir), potager et parc, témoigne d’une manière de vivre à la campagne avant la Révolution. L’inscription concerne la totalité du château avec ses pavillons, l’ensemble de ses communs, le potager, la cour d’honneur, le parc avec ses allées et les murs de clôture avec leurs portails.

Le jardin du château d’Audisques à Saint-Etienne-au-Mont se compose de deux périodes de création imbriquées. L’architecture générale du jardin, formée de trois entités (terrasse, potager, jardin d’eau) datant du XVIIIe siècle, est connue par un dessin d’époque. Au siècle suivant, la pression foncière et l’air du temps en modifient l’aspect dans un sens plus romantique avec une composition à l’anglaise. L’inscription concerne la totalité du jardin avec ses éléments de structure (murs de soutènement et de clôture, escaliers, balustrades, pièce d’eau) et l’allée d’accès avec les murs de clôture et les portails.

La Villa « Les Mauriciens » à Wimereux est une demeure balnéaire construite à l’orée du XXe siècle pour un banquier anglais. Les récentes recherches du propriétaire ont permis de l’attribuer à l’architecte anglais John Belcher, spécialiste du « baroque édouardien ». Cette unique réalisation en France de cet architecte de renom a amené à reconsidérer la protection de 2005. L’inscription concerne la totalité de la villa avec son jardin, son mur d’enceinte, ses grilles et ses portails, et son terrain d’assise.

 

Le mardi 15 septembre 2015, le beffroi d’Arras est devenu le « Le Monument préféré des Français 2015 »,
dans l'émission de France 2 présentée par Stéphane Bern

voir la vidéo sur Dailymotion :http://www.dailymotion.com/video/x370mym_le-beffroi-d-arras-monument-prefere-des-francais-2015_news

 

A l'occasion des JEP 2015, visite du Château de Ranchicourt à REBREUVE RANCHICOURT ...

 

   Le 13 juin 2015, après 12 ans de travaux, la Villa Cavrois, chef-d’œuvre de l’architecte Robert Mallet-Stevens située près de Lille ouvre ses portes au public.

Plus d’informations sur le site internet     http://live.villa-cavrois.fr/

 

 Le chateau d'Hardelot rénové photo nordmag

Le château d'Hardelot à Condette, transformé en centre culturel : Dominique Dupilet a inauguré le12 juin 2009, le centre culturel de l'Entente cordiale dans l'enceinte du château d'Hardelot   => en images
 
Propriété de la commune de Condette, le château construit par sir John Whitley, fondateur de la station d'Hardelot, tombait en ruines. Loué par le conseil général du Pas-de-Calais, il a été entièrement restauré grâce aux subsides européens . Rebaptisé « centre culturel de l'Entente cordiale », il aura pour mission de jeter les bases d'un rapprochement durable avec nos voisins du Kent. Cet été, il accueillera de nombreuses manifestations à l'occasion du centenaire Louis-Blériot.Durant le mois de mai, Concerts, spectacles, ateliers, conférences, en mai fais ce qu’il te plait !
Centre Culturel de l'Entente Cordiale - Château d'Hardelot1 rue de la Source 62360 Condette
62235 CONDETTE Tél : 03 21 21 73 65 www.chateau-hardelot.fr
 



 Le Réseau Vauban candidat de la France à l'Unesco ...
Le Réseau des sites majeurs Vauban (RSMV) a été choisi par la France comme candidat à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.
L'œuvre de Vauban a été préférée à celle de l'architecte Le Corbusier pour obtenir le patronage de l'État français et être présentée pour le classement par l'Organisation des Nations unies pour l'Éducation, la Science et la Culture.
Le choix s'est porté sur Vauban en raison de la célébration cette année du tricentenaire de la mort de l'architecte militaire de Louis XIV, qui donnera lieu à de nombreuses manifestations. L'année Vauban mettra en lumière les facettes méconnues de l'homme qui a fortifié les frontières de la France, et qui fut également penseur, homme politique, fiscaliste et inventeur.
Dans notre région, sont concernés les fortifications de Vauban à Arras
Construite par Vauban entre 1668 et 1672 sur l’ordre de Louis XIV, le rôle de la citadelle d’Arras était de protéger la ville contre les invasions des Pays-Bas espagnols.
Elle faisait partie du "pré carré", double ligne de villes fortifiées destinées à protéger le royaume. Toutefois, sa position fort peu stratégique lui valût le surnom de « Belle inutile ». Bel exemple d’une citadelle de plaine selon le « premier système » de Vauban, celui-ci se servit du Crinchon pour inonder les environs de la citadelle et d’en optimiser ainsi sa défense. C’est d’ailleurs cette position proche du Crinchon et du ruisseau Saint Fiacre qui motivât le choix de l’emplacement de la Citadelle entre les portes d’Amiens et de Hagerue.
- site officiel :http://www.sites-vauban.org/
- site association vauban : http://www.vauban.asso.fr/index.htm
- Biographie de Vauban sur : http://www.vauban.asso.fr/vauban.htm

La reconversion d’une citadelle d' Arras
Au mois de juillet 2009, le 601e Régiment de circulation routière quitte la citadelle d’Arras mettant ainsi un terme à une occupation militaire ininterrompue depuis 1672. Ainsi, une nouvelle stratégie d’aménagement du site s’impose et devra être définie en collaboration avec l’ Etat, la Communauté urbaine et la ville d’Arras...
Novembre 2012: La citadelle d'Arras, est maintenant classée "en totalité" au titre des Monuments historique par arrêté du ministère de la Culture et de la Communication. Les ouvrages militaires bâtis et non bâtis, les bâtiments et les sols sont concernés par ce classement.

Arras la citadelle photo©nordmag

Arras, la Citadelle photo nordmag


 Béthune, la Grand-place et le Beffroi photo©nordmag

Le beffroi de Béthune figure parmi les 17 beffrois de la région Nord-Pas-de-Calais inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.


  Vendredi 15 juillet 2006, à Durban (Afrique du Sud) ,  vingt-trois beffrois, situés dans le nord de la France, et le Beffroi de Gembloux, en Belgique, ont été inscrits par l' UNESCO, en tant que groupe et comme une extension des 30 beffrois belges inscrits en 1999 sous le nom de Beffrois de Flandre et de Wallonie...  

Dossier : Les Beffrois au Patrimoine de l'Humanité ....




=> en savoir plus sur l'inscription du Bassin Minier au Patrimoine Mondial de l'UNESCO
 


 => Annuaire des Associations de sauvegarde en Nord-Pas de Calais

 Les fonds d'écran région

Les Marchés de Noël

les châteaux


 

le Patrimoine
  Religieux

Les MUSÉES  
  des TECHNIQUES

Les Manoirs et Prévôtés

Après Divion en 2009, la Capeb s'invite au château de Verchin les 18 et 19 septembre pour les journées européennes du patrimoine. Visites guidées de la demeure, expositions, démonstrations de savoir-faire: les artisans du patrimoine sont à l'honneur...
Le château de Verchin érigé entre le XVIIe et le XIXe siècle, se mire dans un étang alimenté par La Lys... + d'infos


Dossiers & reportages
en images...

Tous les dossiers...

Les Beffrois au Patrimoine de l'Humanité...

Le CFTVA fête la ligne St Omer–Boulogne...

 Art Sacré Contemporain 
à l'église de Gosnay ...

 Au cœur des Fêtes Napoléoniennes à Boulogne sur mer
Revivez les grandes épopées napoléoniennes avec reconstitutions de batailles, camp et bivouacs, concert des fanfares et défilés de troupes. 
=> Le Camp de Boulogne  juillet 2004  => en images

Camp de Boulogne 2004


 

photos©nordmag

 

 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.