Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

 

Le Château de Créminil

à Estrée Blanche ( Pas de Calais )

Château de Créminil


      
Etymologiquement, Créminil signifierait " manoir de craie ". Le château dut être construit auChâteaude Créminil XV ème sur les ruines d'une bastide détruite par les Anglais après Crécy.
Incendié en 1543, le château fut restauré voire reconstruit au siècle suivant.
Cette demeure type de la fin de l'époque médiévale se compose d'un polygone irrégulier à douze côtés, construite sur une motte arrondies entourée de larges fossés alimentés par l'eau de la Laquette et de nos jours faisant office de plan d'eau d'agrément  . Les murs sont élevés en craie taillée sur des soubassements plus anciens en silex et en grès appareillés en damier, les bâtiments sont renforcés aux angles par des tours, des tourelles en encorbellement et des contreforts. Les courtines sont renforcées aux angles par des tours, tourelles et contreforts portant des échauguettes.  Le pont-levis et sa vieille porte encore dotée de son ancien heurtoir (marteau de porte monté sur une charnière), desservent une cour intérieure bordée de bâtiments d'habitation remaniés au XVIII` siècle. Largement ouvert, côté sud, sur la perspective des jardins, le château de Créminil constitue à cet égard un exemple charmant d'architecture conçue pour l'agrément d'un seigneur.

Cliquez pour agrandir...
Château de CréminilPrécédée d'un pont-levis, l'entrée est prise entre deux fortes tourelles coiffées de poivrières. Elle donne sur la cour intérieure, largement éclairée depuis la suppression au XVIII ème ( un temps où les seigneurs recherchaient l'agréable à la conception utile contre un siège en règle), des trois côtés au midi, remplacés par une terrasse bordée de balustres de pierre. Tout alors contribue à donner au paysage sorti tout droit d'un conte de fée une irréalité propice à la méditation. Les façades des bâtiments, peu remaniées à l'extérieur, ont été à l'intérieur reconstruites à l'équerre au XVIII ème, en assises alternées de brique et de craie. La cuisine et les caves ont conservé leurs dispositions d'origine, tandis que les autres pièces ont été modifiées au XVIII ème et XIX ème. A l'intérieur, les pièces sont habillées de boiseries, cheminées en marbre et mobilier du XIX ème.



Les différents propriétaires à travers les âges :Château de Créminil
Le premier seigneur connu est Nicolas de Crasmainil en 1210. En 1329, on relève un Raoul du Cros Maisnil, vassal de la célèbre comtesse Mahaut d'Artois. A la mort de Raoul, " par défaut d'homme ", le fief revint à la main de Mahaut. Une pièce d'archives datée de 1443 mentionne la livraison par le serrurier Jean de Bailleul à Jean Le May, vice-mayeur de Saint-Omer, de plusieurs milliers de clous, " lesquels cleux furent convertis et employés en la maison que on dist de Craimaisnil, appartenant audit Le May ". La fourniture d'une telle quantité de clous ne peut s'expliquer que par d'importants travaux de charpente ou de menuiserie, marquant très probablement l'achèvement de la construction du château, qui dut être en grande partie restauré après les ravages commis par les troupes au XVI ème. Après la famille Le May, à nouveau citée en 1461, on trouve en 1540 à Créminil Hugues de Buleux ( conseiller de la régente des Pays-Bas et grand bailli d'Aire ), puis en 1670 Antoine de Wignacourt, et enfin la famille Le Merchier de 1687 à la Révolution. Le château a appartenu jusqu'en 1978 à Madame Lhéritier dont la famille le possédait depuis la Révolution.



Château de Créminil     Château de Créminil     Château de Créminil
cliquez pour agrandir...

 

Grâce à la volonté de Michel Duru, le châtelain et de l’Association des amis de Créminil , présidée par Sylvie Lemaître , le jardin médiéval a été ici reconstitué comme au Moyen Age, la seconde moitié du XVe siècle pour être précis, quand le château de Créminil prenait ses formes quasi définitives. Tout y est parce que « le jardin médiéval concentrait tous les besoins ». 

creminil10.jpg (119663 octets)     creminil8.jpg (53288 octets)     creminil9.jpg (107187 octets)
cliquez pour agrandir...


Ce jardin est divisé en cinq parties : le potager, les carrés de fleurs, le carré des plantes médicinales, le carré des condiments et, enfin, le verger, qui abrite désormais des pommiers que l’on croyait disparus depuis longtemps.
L’agencement a été supervisé par un spécialiste du Centre national de phytosociologie de Bailleul, Benoît Destinée
L’autre objectif des Amis de Créminil est de faire découvrir le Moyen Age de visu aux écoliers, à travers le château-fort et son histoire bien sûr...
Le château se sera aussi ouvert au public lors des Journées du patrimoine, mi-septembre.

 

Situation :   Estrée Blanche : à 10 km au sud de Thérouanne par la D341 ( Chaussée Brunehaut) et à 10 km à l'ouest de Aire sur la lys par Witternesse.

A proximité : Aire sur la Lys...   Le château de Liettres...   

 

 

 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.