Pour les vacances scolaires, pourquoi ne pas tester le « Nuage » du zoo de Beauval ?

Publié par Antoine le

Vous avez toujours voulu survoler un zoo et contempler les animaux depuis les hauteurs ? Le ZooParc de Beauval vient d’inaugurer le « Nuage », son téléphérique situé à 35 mètres du sol qui vous permet d’aller d’Afrique en Asie (de la zone des éléphants à celle des lions) en seulement quelques minutes. Retour sur cette surprenante innovation.

Un système de télécabine unique en en Europe

Le téléphérique du zoo de Beauval a ouvert le 30 mars dernier, après plusieurs semaines d’essai « à vide ». Et il est unique en son genre. Le zoo, situé à Saint-Aignan, est en effet le premier en Europe à bénéficier de telles installations.

Le projet, qui a nécessité 18 mois de travaux et dont le coût total s’élève à 8 millions d’euros, s’articule autour de deux « gares » : l’une dans la zone des lions, l’autre dans la zone des éléphants.

24 cabines d’une capacité de 8 personnes peuvent être empruntées par les visiteurs (y compris PRM), leur permettant, d’une part, de se déplacer plus aisément à l’intérieur du parc, mais aussi de bénéficier d’un point de vue unique, en hauteur, sur les 40 hectares du zoo. Avec un peu de chance, il sera même peut-être possible d’apercevoir de là-haut la mascotte du zoo, le bébé panda Yuan Meng né à l’été 2017 dans l’enceinte du zoo de Beauval…

Un dispositif controversé

Ces nouvelles installations n’ont pas échappé à la polémique. L’association PETA a ainsi vivement réagi en indiquant que les télécabines ne faisaient que « nourrir la prétendue supériorité des humains sur les animaux« .

Le ZooParc de Beauval a, de son côté, argumenté que ces téléphériques, 100% électriques, respectent la tranquillité des animaux et de l’environnement. Et il a ajouté que la plupart des espèces s’étaient rapidement habituées à leur présence !

Dans tous les cas, si vous souhaitez tester, sachez qu’il n’y a aucun surcoût. Plus d’infos sur les tarifs du zoo de Beauval par ici.


Laisser un commentaire