Cécile Desserle : Une femme passionnée, fidèle et rebelle

Cécile Desserle : une Artiste « Pop rock » qui a le mouvement dans la peau…

Originaire d’Avignon, Cécile baigne dans un univers artistique depuis l’enfance, grâce à l’influence de son père. En effet, c’est au sein de son Atelier de céramique qu’elle réalisera à l’âge de 10 ans ses toutes premières oeuvres. Par la suite, elle laissera sa passion la guider vers le chemin artistique en suivant un cursus complet : les Beaux-Arts à Avignon puis une formation de plasticienne à la Sorbonne la menant au métier de professeur d’Arts Plastiques.

D’ailleurs, elle enseigne toujours les Arts Plastiques ainsi que l’Histoire de l’Art au sein d’un collège situé dans un petit village à Montpellier. Ce langage artistique vécu comme une passion lui permet non seulement de donner un sens à sa vie en communiquant avec les autres mais également d’offrir sa perception du monde qui l’entoure. Attirée par l’Action painting (« peinture active » ou « peinture gestuelle » désigne aussi bien une technique qu’un mouvement pictural d’art abstrait apparu au début des années 1950 à New York) et le street art (art urbain regroupant toutes les formes d’art réalisées dans la rue ou endroits publics, mouvement artistique contemporain), Cécile nourrit ses œuvres d’un intense mélange passionnel et lyrique, en saisissant chaque mouvement, symbole de sa lutte contre le temps qui défile : « saisir les mouvements permet de supporter la frustration du temps qui court ». Ses personnages sont ainsi en mouvement continu face au temps qui semble s’être figé comme s’il s’était arrêté au cœur de ses œuvres.

Par ailleurs, elle se lance dans la création de ses dessins à partir de modèles vivants ainsi que de photographies. Son écriture artistique révolutionnaire s’inspirant du quotidien est ainsi surtout marquée par la gestuelle, l’engagement de son corps (action painting) et le dessin (marqué par Ernest Pignon Ernest : Artiste Plasticien pionnier et initiateur de l’art urbain, figure de l’art engagé en France) et les « palimpsestes contemporains » de Jacques Villeglé (peintre et plasticien, membre fondateur des Nouveaux Réalistes, chef de file des affichistes, issu du mouvement nouveau réalisme).

Par ailleurs, la féminité qui l’inspire grandement est omniprésente dans son travail et figure parmi les courbes, le dessin, le mouvement, la force des expressions et la passion (exprimées dans la matière du geste) : « la féminité c’est une conscience, on la développe, on se l’approprie, elle évolue en permanence ». La technique utilisée est également féminine en témoigne l’utilisation de pinceaux de maquillage pour étaler le fusain lui permettant l’obtention de carnations très sensuelles : « Mes peintures tournent toujours autour de la féminité, parfois militantes, parfois légères comme l’air, avec un certain esprit rock.».

Elle utilise d’ailleurs le fusain pour aller au cœur du réalisme du dessin avec la plus grande précision. Cécile très perfectionniste peint talentueusement de façon instinctive tout en respectant une certaine éthique (« la technique doit être la source, solide et irréprochable »). Elle témoigne d’une approche académique du dessin retrouvée d’une part dans son importante technicité et d’autre part dans son lâcher prise oscillant « entre tension et hors tension ». Ses œuvres atemporelles et aériennes sont les fruits de ce qu’elle nomme ses « pulsions sensuelles et colorées » reflétant la femme passionnée et énergique qui sommeille en elle.

Exposition « Le Chant des Sirènes » du 22/10 au 06/11 Galerie d’Art Nicole Gogat

L’exposition placée sous le signe de merveilleuses créatures enchanteresses, propose un panel mélodieux et gracieux des œuvres de l’Artiste (« La Luz », « le cœur tendu », « la rage dans la peau »…). « Le Chant des Sirènes » fait par ailleurs allusion d’une part au célèbre mythe de Ulysse et l’Odyssée, et reflète les multiples facettes de l’amour (la passion, le charme, le danger,la trahison, l’effondrement…).

Et d’autre part, elle offre toute une série de danseuses s’inspirant du flamenco. En collaboration artistique et amicale avec la Galerie Gogat depuis plus de 13 années, l’artiste souhaite transmettre par le biais de ses œuvres de nombreuses émotions, riche en humanité, mais aussi de l’énergie et de l’optimisme. Parmi ses Maîtres figurent surtout Le Caravage, Ingres, Courbet, mais son plus grand Maître reste incontestablement Ernest Pignon Ernest Enfin, depuis une quinzaine d’années, Cécile aura rencontré un parcours authentique en réalisant des œuvres pour le célèbre film : « La vie d’Adèle » (ayant reçu la palme d’or lors du festival de Cannes en 2013) suite à la sollicitation du scénariste, Abdellatif Kechiche. De plus, elle est très sollicitée auprès de nombreuses galeries : Paris, Cannes, Saint Etienne, Vichy, Bordeaux, Marrakech et est présente lors de grands salons d’art contemporain.


Pour pouvoir aller admirer ses toiles envoûtantes rendez-vous à la Galerie d’Art Nicole Gogat 17 place de l’Hermitage 62520 Le Touquet
Tél : 03 21 05 86 91