Grand Nausicaà à Boulogne-sur-Mer, le plus grand aquarium d’Europe, l’un des plus grands au monde va bientôt ouvrir.

un projet à la hauteur des ambitions pour la Région #hautsdefrance

Créé en 1991, le centre national de la mer basé à Boulogne-sur-Mer est déjà l’un des fleurons touristiques des #hautsdefrance, attirant chaque année plus de 600 000 visiteurs. Nausicaà est un véritable ambassadeur mondial de la Mer donnant au territoire une dimension touristique d’exception.

Un grand rendez-vous se profile désormais dans le nord de la France. Outre l’aménagement de promenades, l’extension du jardin, la reconfiguration du quai des Paquebots, l’implantation d’un parking de plus de 1000 places dédié notamment à l’accueil des visiteurs, un nouveau bâtiment intégre un grand ensemble séparé en deux ailes, faisant penser selon son architecte aux « nageoires d’une raie manta ». D’un coût de 85 millions d’euros, le chantier est achevé.

Nausicaà devient ainsi le « Louvre de la Mer », pour reprendre l’expression de l’ancien Président de Région, Daniel PERCHERON.

L’objectif est d’atteindre les 1 million de visiteurs par an (contre 600 000 aujourd’hui), pour des visites plus longues. Grâce au nouveau centre et l’augmentation du nombre de visiteurs, les acteurs locaux espèrent quelques 50 millions de retombées annuelles sur l’économie locale, contre 30 millions aujourd’hui.

La pièce maîtresse de la nouvelle structure est un gigantesque aquarium de 9500 m3. Il y a également un pôle images et spectacles, ainsi que plusieurs espaces thématiques, dédiés notamment à la haute mer et aux rivages. Le cœur du grand Nausicaá, c’est cet immense bassin de 60 m x 30 m et ses 10 000 m3 d’eau chauffée à 23º. 
Ces aménagements doivent propulser Nausicaa dans le top 10 des aquariums mondiaux et relancer l’attractivité de cet équipement, qui devenait vieillissant.
Les nouvelles technologies de l’image et des dispositifs interactifs garantissent de nouvelles sensations.

Présentation du Grand Nausicaà :

Bâti autour du bâtiment actuel, Nausicaa IV apporte une image futuriste digne des plus grands projets architecturaux mondiaux. Un hall d’accueil plus vaste relie 4 espaces distincts : des rivages et des hommes, hautes mers, images et spectacles, aurores polaires. L’accueil de nouvelles espèces et la gestion des ressources énergétiques moins gourmandes (récupération de la lumière, panneaux solaires photovoltaïques, récupération d’eau pluviale, éolienne, …) font de ce projet un modèle du genre.

Un grand bassin de 9500 m3, le plus grand d’Europe, offre un voyage en haute mer et un amphithéâtre offrant une vue spectaculaire sur ce bassin. Requins marteaux, tortues géantes et raies mantas y évoluent sous l’œil des visiteurs.

Une boucle de visite est consacrée aux aurores polaires, permettant au public de découvrir des morses, animaux emblématiques de l’Alaska et d’offrir un espace plus grand aux manchots du Cap.

La présentation d’animaux marins encore plus spectaculaires tels que des raies manta, des poissons lune et autres requins marteaux.

Des attractions dynamiques et surprenantes, avec de nouveaux spectacles sont proposés au public. Une dimension éducative renforcée développant les enjeux de la « Blue Society », permettant aux visiteurs de s’informer et de s’exprimer sur les enjeux climatiques et la gestion de l’océan.

 La date de l’ouverture officielle de la dernière extension est programmée le 19 mai prochain.

 

 

Partenaires financiers du Grand Nausicaà :
Le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais
Le Conseil Général du Pas-de-Calais