Le kendama, nouvelle star des cours de récré ?

Publié par Antoine le

Avez-vous déjà entendu parler du kendama ? Ce bilboquet japonais, qu’on peut ranger dans la catégorie des « fidgets », connait actuellement un énorme succès aux Etats-Unis et pourrait bientôt débarquer dans nos bonnes vieilles cours de récré !

Le kendama, c’est quoi ?

Le kendama ressemble trait pour trait à un bilboquet, à la différence près qu’il possède trois « coupelles » en plus d’une pointe. Deux latérales et une à la base. L’objectif étant de parvenir à enchainer le placement de la boule (le « dama ») sur la pointe (le « ken ») et sur les différentes coupelles. Selon la légende, le bilboquet japonais serait en fait une version retravaillée du bilboquet français, lequel aurait débarqué sur les côtés nippones à l’époque du commerce de la soie. De fil en aiguille, il se serait répandu dans tous le pays, attirant la curiosité des adultes et gagnant la ferveur des plus jeunes. Une association japonaise de kendama, la JKA, a même vu le jour en 1975, c’est elle qui chapeaute les compétitions officielles de kendama au pays du soleil levant.

Pourquoi un tel succès ?

SI le kendama se répand aussi vite auprès des enfants et des ados, c’est notamment parce que les communautés de skaters, de surfers et autres adeptes du freestyle ont adopté l’objet et l’ont propulsé sur Youtube, grâce à des vidéos où ils enchainent les figures avec style et brio. C’est aussi parce que la maitrise du kendama requiert patience et persévérance, coordination entre l’oeil et la main, bref un véritable jouet éducatif !

Et en France ?

En France, la pratique du kendama tend à se populariser, grâce à l’effet des réseaux sociaux. Des communautés de joueurs se créent, en particulier dans le sud, dans les grandes villes comme Lyon et autour des bords de mer. Une boutique de kendama fabriqués en France (dans le Jura) a vu le jour, Kendama France, et des sites spécialisés comme mon-kendama.com commencent à apparaitre. Alors, si vous manquez d’idées pour Noël, n’hésitez pas à vous renseigner sur ce jouet en bois qui, à contre-courant des jouets actuels, ne nécessite pas de batterie. Vous pourrez trouver des modèles sympas à partir de 20 €.

Catégories : Découverte

Aller à la barre d’outils